[MODE]

Album de 1500 dessins de peignes et d’accessoires pour cheveux de la maison Félix Hugon à Oyonnax.

[Oyonnax, janvier 1900].

Grand in-folio (500 x 320 mm), toile noire ; toile défraîchie avec manques (Reliure de l’époque).

Superbe album présentant près de 1500 dessins de peignes et accessoires pour cheveux dont 113 empreintes à l'encre rose ou bleue.

Une source de premier choix pour l'histoire du peigne français et de la Plastics Vallée.
Tous les modèles sont dessinés en taille réelle, la plupart légendés à l'encre de caractéristiques techniques liées aux outils utilisés pour leurs créations.

"A la fin du XVIIIe siècle, les habitants de cette vallée enclavée du Haut-Jura, développent pendant l’hiver, en complément de ressources agricoles, une activité de subsistance basée sur la fabrication de peignes en bois. Cette activité prendra vite de l’essor et se poursuivra durant le XIXème siècle, avec le travail de la corne. [...] C’est en 1878 que les industriels de la vallée découvrent les possibilités de cette nouvelle matière : le celluloïd, qui vient d’être inventée aux Etats-Unis. Ils décident alors de se lancer dans cette nouvelle aventure. En 1899, une usine de production de celluloïd, l’Oyonnaxienne, est créée pour fournir la matière première nécessaire à l’activité. Dans les années 1920, la mode des cheveux courts oblige les fabricants de peignes à diversifier leur production, vers le jouet, la lunetterie, les accessoires de mode…"
[https://www.hautbugey-tourisme.com/decouvrir/le-patrimoine/la-plasturgie/]

3 000

VENDU