[BALLANCHE (Pierre-Simon)]

Le brevet de libraire de Pierre-Simon Ballanche (1776-1847). 

1er janvier 1813

Un feuillet de peau de vélin (290 x 420 mm), orné d'un en-tête à l'aigle impérial, bordure, caractères de Firmin Didot.

Nous connaissons Pierre-Simon Ballanche en tant qu'écrivain, philosophe, académicien ou en tant qu'éternel ami de Chateaubriand et de Madame de Récamier (il repose dans le caveau de cette dernière). Son activité de libraire et d'imprimeur est en revanche moins connue.
Pierre-Simon Ballanche travailla environ 10 ans, à partir de 1802, avec son père Hugues-Jean Ballanche (1748-1816) qui s'était établi en tant qu'imprimeur à Lyon vers 1796. L'imprimerie était l'une des plus importantes de la région, on y imprimait la plupart des périodiques locaux.
Ballanche sera breveté imprimeur le 15 juillet 1811, puis libraire le 1er janvier 1813. Il semble avoir délaissé l'activité peu de temps après, cédant l'atelier à Mathieu-Placide Rusand puis, en 1820, son brevet d'imprimeur au gendre de Rusand, Zacharie Durand.
Ballanche avait fait imprimer en 1801 son premier essai, Du sentiment considéré dans ses rapports avec la littérature et les arts, sur les presses paternelles.

Un document important pour Pierre-Simon Ballanche et l'histoire de la librairie lyonnaise au début du XIXe siècle.

De la collection Debauve, avec cachet frappé au verso.

3 000

En stock