[LIBRAIRIE]


Brevet de libraire.

Paris,

26 août 1850.

445 x 345 mm, imprimé sur peau de vélin.

Rare brevet de libraire d'autant plus remarquable qu'il a été accordé à une libraire, dame Marie Thérèse Caroline Serleys, qui exerçait à Cassel dans le Nord.

Ce brevet fut nécessaire aux libraires suite à la promulgation de la loi du 21 octobre 1814, relative à la Liberté de la Presse, assurant en fait son contrôle et sa censure. Il se réfère plus précisément à l'article 11 : Nul ne sera imprimeur ni libraire s'il n'est breveté par le Roi, et assermenté.
L'imprimeur ou le libraire n'avait donc d'autre choix, s'il voulait exercer légalement, que d'obtenir un brevet, pratique se poursuivit sous la seconde République.

1 500

En stock