BAILLEHACHE

(Marcel de)


Le vrai coupable.

[1903].

In-8 (245 x 170 mm), demi-maroquin bleu, dos lisse, non rogné (Reliure moderne).

Manuscrit complet de cet ouvrage historique inédit sur Louis XVI et la Révolution, s’étendant de la fin du règne de Louis XV au début de la Terreur en 1792.

Introduit par un avant-propos, le texte est divisé en sept chapitres : Louis XVI jusqu’à la Révolution ; Les Etats généraux et la prise de la Bastille ; Les premières journées révolutionnaires ; Le matin du 6 octobre et la famille royale à Paris ; Le voyage à Varennes ; La journée du 20 juin 1792 ; Le 10 août.
Le récit est particulièrement vivant, savamment documenté par des mémoires de personnages illustres et enrichi de nombreuses citations restées célèbres. L’auteur cherche à y démontrer les responsabilités importantes de Louis XVI dans la chute de la royauté en mettant l’accent sur ses mauvaises décisions politiques et son caractère jugé faible.

L’ouvrage est illustré d’un portrait gravé de Louis XVI, de 4 dessins et gravures aquarellés de costumes militaires de l’Ancien Régime, de 6 illustrations issues d’un périodique, d’une planche gravée représentant l’exécution de Louis XVI, et d’une planche de médailles.

Le volume se clôt sur la copie autographe d’une notice parue dans le Figaro de mars 1898 intitulée L’armée du second empire (16 pp.).

Alexandre Louis Marcel de Baillehache (1846-1906) officier français, capitaine de cavalerie au 11e régiment de chasseurs à Saint-Germain-en-Laye, fut auteur de nombreux ouvrages historiques sur la vie militaire : Souvenirs d’un lancier de la garde sous le Second Empire (1888), Souvenirs intimes d’un lancier de la garde impériale (1894), L’École militaire et le Champs de Mars (1896), Grands Bonapartistes, douze biographies avec portraits (1899), Trente ans de République (1901) et Prétendants (1902).

Ce manuscrit datant de 1903 renferme ce qui semble être le dernier ouvrage de l’auteur qui, bien qu’achevé et mis au propre, ne sera jamais publié.

1 200

En stock

Catégories : ,