[ZACHARIAE (Justus Friedrich Wilhelm)]


Traduction libre des Quatre Ages de la vie des Femmes. Poèmes Allemand en IV Chants par Frédéric Guillaume Zacharie.

Paris,

1764.

In-12 (175 x 115 mm), maroquin brun, filet doré, dos lisse orné de filets dorés, roulette intérieure, tranches dorées (Reliure de l'époque).

Charmant manuscrit enfantin illustré de 6 dessins à la mine de plomb représentant des scènes galantes et de genre, et de 4 culs-de-lampe en sanguine.

Il donne une traduction française du poème Die vier Stufen des Weiblichen Alters (1757), de Justus Friedrich Wilhelm Zachariae (1726-1777), traduit par Les Quatre âges de la vie des Femmes.

Nous lisons dans l'avertissement que "Les Tableaux de Greuse ont fort bien réussi, cet ouvrage cÿ est a peu près dans le même genre, ce sont de petits tableaux de la vie privée dans lesquels on reconnoit les moeurs et usages des allemands".
"[...] la littérature ne fait que naître en Allemagne, et elle y a été portée par les anglois, Milton, Thomson [qui] ont été les modèles [...]".
"La vie que Zacharie peint est celle de la plupart des Dames allemandes qui passent une partie de l'année dans leurs terres où leurs maris sont réellement seigneurs, et l'autre dans la ville la plus prochaine, ce qui ce rapproche de la vie de nos provinces, si on veut les comparer à celles de Paris ou de la Cour, on n'y trouvera plus de rapport dans ces deux derniers endroits, les Passions appliquées à de plus grands objets forment d'autres vices à fuir, et d'autres vertus à pratiquer."

Le copiste, se présentant comme un disciple de Bonnard, explique dans le feuillet d'errata que le relieur a mal positionné l'un des dessins-frontispice.

2 000

En stock

Catégorie :