VAN DEN ZANDE

(Ferdinand)


Epître à Monsieur Guichardot, Marchand de dessins et d’estampes anciennes.

Paris, Batignolles,

Avril 1852.

Plaquette in-12, 11 pp., broché.

Très rare épître poétique du poète, bibliophile et gastronome Ferdinand Van den Zande (Bruxelles, 1780 - Paris, 1853).

Charles Monselet, dans ses Petits mémoires littéraires, nous dresse ainsi son portrait :
"Van den Zande, après avoir occupé un assez haut poste dans l'administration des domaines [ie des douanes], vivait aux Batignolles dans une maison embellie d'un jardin, veuf, riche, de bonne humeur, tout à son culte pour les éditions précieuses. Il est rare qu'un bibliophile ne soit pas quelque peu doublé d'un écrivain. Van den Zande avait la conscience chargée d'un assez grand nombre de vers [...]."

Ce poème est adressé à F. Guichardot (18..-1875), marchand de dessins et d'estampes qui tenait commerce au 13 rue de Gramont, qualifié par Van den Zande de connaisseur habile et de vrai démon tentateur. Le marchand fut chargé après la mort de Van den Zande de rédiger le catalogue de sa collection d'estampes et de dessins (1855).

Cette longue épître dresse un intéressant portait des amateurs d'estampes et bibliophiles qui entouraient le poète des Batignolles.
Outre F. Guichardot, ces vers mentionnent Louis Nicolas Barbier (1799-1888), bibliothécaire au Louvre et bibliographe, Charles Capé (1806-1867), le fameux relieur, Duchesne aîné (1779-1855), administrateur et conservateur des estampes au Louvre, François-Joseph Grille (1782-1853), homme de lettres et bibliothécaire, amant épistolaire de Van den Zande, Frédéric Hillemacher (1811-1886), amateur et graveur à l'eau-forte, Charles Le Blanc (1817-1865), bibliothécaire au Département des estampes de la Bibliothèque impériale, auteur du Manuel des amateurs d'estampes (1854), le bibliographe Joseph-Marie Quérard (1796-1865) ou encore la belle Madame Techener de la librairie éponyme.

Les oeuvres de Van den Zande sont rarissimes puisque le poète n'a fait tirer de la plupart de ses pièces que 25 exemplaires hors commerce, à l'instar de cette épître.

MONSELET Charles. Petits mémoires littéraires. 1892. pp. 40-48.

1 200

En stock