MARIX (Louis Mourier dit)


Grand dessin original représentant l’arrivée du président américain Woodrow Wilson à Paris.

Paris, 1919.

Dessin à l’encre de Chine et rehauts d’encre brune. Dimensions cadre : 340 x 870 mm ; dimensions dessin : 270 x 580 mm

Superbe dessin représentant l'arrivée triomphale du président Wilson à Paris en 1919, le tout premier voyage en Europe d’un président américain.
Le président Wilson met fin à presque un siècle d'isolationnisme lorsqu'il décide de l'entrée des Etats-Unis dans la Première Guerre mondiale en 1917. Il s'agit des premiers pas de la politique interventionniste des Etats-Unis. , il prononce son fameux discours des Quatorze points de Wilson donnant le programme du traité de paix pour mettre fin à la Première Guerre mondiale. Wilson participe personnellement pendant six mois aux négociations de paix de Paris en 1919 pour conclure la guerre. Il devient prix Nobel de la paix en 1920.

Au moment de l'exécution de son dessin, le dessinateur Marix revient de cinq années de camps en Allemagne.
Louis Mourier dit Marix (1885-1945) grandit et apprend le dessin à Perrecy, puis s'exile à Paris à 18 ans pour fuir des problèmes d'ordre politique. Il y travaille comme ébéniste et dessinateur satirique.
" Mobilisé au début de la guerre de 1914, il fut fait prisonnier et resta 5 années en Allemagne. Il raconta plus tard sa vie de prisonnier dans un récit, signé en collaboration avec J. Binet, publié sous le titre Les chevaliers de la crosse en l’air (1931). Rentré à Paris, il finit par s’installer ébéniste d’art, rue de Picpus, dans le 12 e arrondissement.
Militant libertaire et pacifiste, dessinateur humoristique et satirique, il collabora à diverses publications : L’Humanité (1922, 1923, 1932), La Caserne (1923), Le Libertaire (1923, 1932), et surtout La Gueule Noire, mensuel régional d’inspiration satirique et libertaire à l’intention du Bassin Minier de Montceau, du Creusot, etc., où il fut le dessinateur attitré, du premier numéro (décembre 1924) au dernier (juin 1937), mais où il publia également beaucoup d’articles consacrés à l’actualité politique ou événementielle." [...]
Marix fut de nouveau arrêté en 1944 pour fabrication de faux-papiers et fut déporté au camp de concentration de Sachsenhausen dans lequel il mourut.

Excellent état de conservation malgré quelques légères salissures.

Source : https://maitron.fr/spip.php?article120297 ; https://www.lejsl.com/edition-de-montceau-les-mines/2011/08/20/la-plume-libertaire-de-perrecy

2 800

En stock