GIDE (André)


Le roi Candaule.

Paris, Aux Aldes, 1927.

In-4 (290 x 240 mm), maroquin brun, plaque d’émail incrustée dans le premier plat encadrée de six filets dorés, dos lisse, doublure de maroquin brun, gardes de soie moirée, doubles gardes, tête dorée, non rogné, couverture et dos, étui ; petites ternissures au niveau des gardes et de la couverture, feuillet de colophon relié dans la suite, quelques éclats et fentes à l’émail (Yvonne Roulier).

Edition illustrée de dix compositions gravées sur cuivre par Démétrios Galanis.

Tirage à 320 exemplaires, celui-ci sur vieux hollande Van Gelder, un des 12 exemplaires réservés à la librairie Champion avec une suite en noir des gravures.

Jolie reliure d'Yvonne Roulier offrant un très rare spécimen de reliure Art déco ornée d'une plaque d'émail cloisonné spécialement exécutée pour son décor.
Nous n'avons pas réussi à identifier le monogramme AM (?) mais il pourrait s'agir de l'oeuvre d'un artiste membre de la Société des artistes décorateurs comme l'était Yvonne Roulier.

Yvonne Roulier participa entre autres au Salon des Artistes décorateurs de 1936, lors duquel elle exposa ses reliures aux cotés de celles de Louise-Denise Germain, Marguerite Bernard, Gérard de Mentque, Hélène Dumas, Antoinette Cerutti ou encore Françoise Picard.

Ernest de Crauzat dans son ouvrage La Reliure française de 1900 à 1925, ne cite que six reliures ornées de plaques d'émail : une d'Alfred Meyer (1832-1904) et cinq de Jean Goulden (1878-1946), du groupe mythique Dunand-Goulden-Jouve-Schmied.

2 500

En stock