DESCAVES (Lucien)


Tapuscrit corrigé de son discours au Pèlerinage de Médan.

1927

In-8, bradel demi-percaline havane (Reliure de l’époque).

Le tapuscrit corrigé du discours de Lucien Descaves prononcé au Pèlerinage littéraire de Médan de 1927.
Il offre une des premières versions du discours, avec cinq tournures de phrases corrigées de la main de Descaves. Trois de ces corrections seront reportées dans la version publiée la même année dans le Bulletin de la Société littéraire des amis d'Émile Zola.

Intéressant discours dans lequel Descaves exprime ses regrets d'avoir été l'un des signataires du Manifeste des cinq.
Ce violent pamphlet composé sous la forme d'une lettre ouverte à Émile Zola fut publié dans le journal Le Figaro le  à la suite de la publication de son roman La Terre. Il fut signé par cinq jeunes écrivains proches du Grenier d'Edmond de Goncourt : Paul Bonnetain, J.-H. Rosny aîné, Lucien Descaves, Paul Margueritte et Gustave Guiches. Edmond de Goncourt se désolidarisa totalement de ce texte et le qualifia de "méfait" dans son Journal.

L'année 1927 est également importante pour la reconnaissance de Zola par les institutions officielles puisqu'au même mois d'octobre "la Bibliothèque nationale organisa dans son hall du rez-de-chaussée une exposition de livres et de manuscrits de Zola ; et lors de la soirée du 6 octobre, une cérémonie en l’honneur de Zola eut lieu dans le grand amphithéâtre de la Sorbonne, en présence de Raymond Poincaré, président du Conseil des ministres de 1926 à 1929." (1)

Ce discours est contenu dans un recueil qui renferme également :

  • Le carton d'invitation au pèlerinage
  • L'article de Lucien Descaves sur Emile Zola paru dans le Journal littéraire (1924, n°8) cité dans son discours
  • Trois numéros illustrés des Hommes d'aujourd'hui dont les portraits de Lucien Descaves et Léon Hennique par Huysmans, et celui de Huysmans par Meunier.
  • Un contretype ancien du portrait photographie de Huysmans par André Taponier (1904) reproduisant un E.A.S. à Henry Girard.

Intéressant et unique ensemble autour de Médan et de ses protagonistes.

(1) Nicholas White. Philémon (1913) de Lucien Descaves et la fiction du rapatriement : une communauté de revenants. Consultable ne ligne : https://api.repository.cam.ac.uk/server/api/core/bitstreams/8447c29c-98b6-4b7a-9c98-6808b72a43e1/content

1 400

En stock

Catégorie :